Comment apprendre le trading des cryptomonnaies ?

Avant de commencer, clarifions le sujet de cet article. Nous n’allons pas vous dévoiler de recette miracle pour devenir Warren Buffet en cinq minutes. Nous préférons considérer nos lecteurs comme étant des gens rationnels et intelligents…

Quand nous disons “comment apprendre le trading de cryptos”, il s’agit vraiment de la méthode en général à suivre pour réfléchir et mettre en place sa propre stratégie. Nous expliquons pourquoi vous devez forcément passer par une étape d’apprentissage si vous voulez faire les choses sérieusement. 

Nous vous expliquons les grandes lignes de cet apprentissage. Vous devrez vous intéresser à l’analyse technique, trouver votre profil de trader et mieux vous connaître. Il vous faudra surtout accepter que ce métier-là s’apprend, et que cela demande du temps et des efforts, qui sont avec une gestion intelligente les trois piliers de la réussite.

Comprendre qu'étudier le trading prend du temps

apprendre trading temps

On trouve beaucoup d’informations partout sur les indicateurs, sur les figures chartistes, sur absolument tout. Mais dans le tas il y aura beaucoup d’informations de faible qualité. 

Il y aura des informations de bonne qualité mais qui ne vous apporteront rien tout simplement parce que chaque trader est différent. Ce qui marche chez untel ne vous conviendra pas forcément. 

Et enfin il y aura des informations qui vous aideront à développer votre propre système de trading. C’est ce dernier point qui nous intéresse : comment apprendre à élaborer votre stratégie, où trouver les ressources adéquates pour parvenir au bout du compte à voler de vos propres ailes.

Apprendre le trading, c’est apprendre l’analyse technique. Même si le marché des cryptomonnaies a quelques spécificités (volatilité marquée, ouverture 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, par exemple), les principes de base de l’analyse technique habituellement utilisés sur les marché des actions ou sur le Forex, sont tout à fait pertinents dans notre cas.

Il ne suffit pas de savoir l’alphabet pour être un grand écrivain. Il ne suffit pas non plus de savoir tracer des lignes ou calculer des pourcentages pour être un bon trader. 

Il faut des années de pratique pour maîtriser cet art subtil. Mais une chose est sûre, si vous sentez que vous avez le « truc », la « fibre », enfin si ça vous plaît, votre acharnement sera récompensé. 

À condition de respecter certaines règles… et de vouloir gagner. C’est encore un autre sujet que nous aborderons plus tard, mais beaucoup plus de monde qu’on ne pense se met au trading pour l’adrénaline, ou inconsciemment pour perdre.

En résumé, la notion de temps est primordiale. Si vous cherchez à multiplier votre capital par 10 en trois semaines… calmez-vous peut-être un peu.

Pourquoi il faut s'intéresser à l'analyse technique

Don Draper en train de réviser les bougies japonaises

Il y a beaucoup de livres sur le trading, de vidéos sur YouTube, de traders expérimentés qui partagent leurs analyses sur les réseaux sociaux (Twitter en particulier). Gavez-vous de tout ça dès que vous avez du temps. 

Au début ça semblera être un charabia incompréhensible, mais vous verrez qu’avec les semaines qui passent, votre niveau augmentera mécaniquement.

Vous vous sentirez des affinités avec telle ou telle personne ou approche. Cela vous aidera à trouver votre propre stratégie de trading. Nous publierons très prochainement un article sur les meilleurs livres et les meilleures sources de renseignement sur le net.

Le marché des cryptomonnaies est, au fond, un marché de spéculation et devrait être envisagé du point de vue de l’analyse technique.

Les principaux indicateurs de trading à connaître

choisir indicateurs trading apprendre

Commencez avec très peu d’indicateurs. Les stratégies les plus simples fonctionnent très bien. Par contre elles peuvent demander une patience énorme, qui peut durer des mois et mois. Mais il n’est pas nécessaire d’être un dieu de l’analyse technique pour être rentable.

Il y a des gens qui sont très doués en analyse mais qui se sabordent régulièrement en pétant un peu les plombs sur tel ou tel trade (on appelle ça « faire un tilt »). Il y en a qui seront moins doués mais largement plus rentables à long terme, juste pour avoir été professionnels et réguliers dans leur approche et leur gestion.

Votre kit de base, ne serait-ce que pour votre culture personnelle de trading, peut se contenter d’un seul ou plusieurs des indicateurs suivants :

– repérer les supports et résistances

– repérer des lignes de tendance obliques

– savoir interpréter les barres de volumes

– savoir interpréter le RSI (un oscillateur qui vous indiquera les zones de sur-achat et de sur-vente, et qui peuvent déboucher sur des renversements des tendances). Vous pouvez utiliser un autre oscillateur, si vous en préférez un autre. Le RSI est cependant le plus populaire. Les divergences de ces oscillateurs avec les cours (le cours fait un plus haut mais le RSI baisse, par exemple) sont en moyenne de remarquables sources de trades réussis.

Une fois que vous aurez bien pris la mesure des indicateurs cités plus haut, jetez éventuellement un œil aux ratios de Fibonacci, ils sont assez  populaires et simples à comprendre. Ils offrent des opportunités régulièrement. 

Les unités de temps sur lesquelles vous tradez devront être soigneusement sélectionnées. Ne commencez pas avec du 5 ou 15 minutes. Ces dernières demandent une lecture des données ultra rapide, une réactivité de tous les instants, et seront à tenter bien plus tard, si vous y trouvez que cela correspond à votre manière de trader. De préférence, au début, optez pour les bougies 4 heures au minimum. Les bougies journalières (D1 ou daily en anglais) sont très utilisées aussi.

L'analyse technique est-elle efficace ?

analyse technique efficace
Emmanuel Macron se pose la question

Il y a encore des débats pour ou contre l’analyse technique, que nous ne comprenons pas vraiment. À partir du moment où des traders sont en mesure de gagner de l’argent en se basant sur l’analyse technique ou des méthodes automatisées de suivi de tendance simples mais efficaces, nous ne voyons pas quels autres arguments il faudrait encore avancer. 

Ce n’est pas parce que pour d’autres ça ne fonctionne pas, qu’il faut mettre l’analyse technique à la poubelle.  Le trading est comme un sport de combat. Il demande une maîtrise et une connaissance de soi et de ses limites très poussées. 

Et comme dans tout sport de combat, certains sont bons, d’autres sont mauvais. Certains s’améliorent, certains stagnent indéfiniment. Il se trouve tout simplement que, par définition, tout le monde ne peut gagner. Tout le monde n’est pas fait pour le trading. 

L’analyse technique est une arme à double tranchant. Bien utilisée elle vous protège et peut tirer profit du marché. Mal utilisée, vous vous ferez du mal psychologiquement et le marché vous le fera payer en plus. 

L’analyse technique n’a pas à être compliquée. Il y a des stratégies qu’un enfant de six ans peut comprendre. 

Par exemple celle des croisements de moyennes mobiles. On se moque souvent des gens qui utilisent ces croisements mais il est à peu près certain que ce type de stratégie, qui ne nécessite à vrai dire aucune analyse mais simplement de ne pas être aveugle, surperforme déjà à long terme ce que réalisent 70% des traders.

Se focaliser seulement sur de l’analyse fondamentale serait de l’inconscience. Même pour les valeurs les plus établies telles que le Bitcoin ou Ethereum, les risques sont loin d’être minimes. 

En fait, l’idéal est de combiner une stratégie basée sur l’analyse technique et de l’appliquer sur des cryptos au potentiel fondamental élevé, avec une liquidité conséquente.

Pourquoi certains traders n'y arrivent pas et d'autres progressent ?

Pourquoi ces 70% de traders ne changent pas pour une méthode aussi “bête” ? 

Parce qu’il faut accepter de perdre parfois longtemps, ou de ne pas voir de fluctuation sur son capital pendant des mois. 

Parce que c’est répétitif et qu’il n’y a pas l’excitation qu’on peut ressentir en prenant des trades à l’instinct, ou des risques inconsidérés. 

Parce que ça ne flatte pas l’ego. 

Parce qu’ils pensent pouvoir être plus intelligents que le marché. 

Parce qu’ils sont désorganisés et incapables de se prendre en main. 

Parce qu’ils ont trop de rêves plein la tête pour se satisfaire de gains modestes, ne serait-ce qu’au début. 

Ce sont des exemples. Il peut y avoir beaucoup de raisons. 

L'humilité est la meilleure approche dans l'apprentissage du trading de cryptos

N’essayez pas d’être parfaits, car pour un débutant, le mieux sera toujours l’ennemi du bien. En effet, faire “bien” demande déjà beaucoup d’efforts. Cela signifie surtout ne pas cramer son capital. 

Pourquoi il faut commencer par apprendre à savoir perdre

Apprendre à trader c’est d’abord apprendre à perdre, tout comme apprendre un sport de combat, c’est apprendre à tomber. 

Si vous ne savez pas perdre, tôt ou tard votre capital va s’effondrer avec ce marché régulièrement violent. Dans le trading, apprendre à perdre c’est apprendre la gestion du risque, c’est-à-dire ne pas perdre plus d’un certain pourcentage de votre capital sur un seul trade. Vous devez apprendre à perdre peu quand vous perdez.

Concentrez-vous pleinement sur ce que vous faites, et sachez très exactement ce que vous faites avant de passer à l’action. 

Vous devez savoir à l’avance pourquoi et comment vous optez pour tel ou tel choix. 

Vous devez savoir quand et pourquoi vous prenez vos gains ou vous coupez vos pertes

Vous devez savoir combien vous perdrez au pire des cas.

L’analyse technique est toujours, quelque soit son niveau de complexité et de facilité de prise de décision, une évaluation des probabilités en cours. Votre analyse peut être pertinente, et pourtant le cours ira vous contredire… ça arrive et c’est normal. 

Trader ce n’est absolument pas réussir tous ses trades, c’est juste qu’au bout du compte vos bons trades vous rapporteront plus que vos  trades perdants.

Évitez également de chercher ce que vous voulez voir sur un graphique, et gardez l’esprit le plus clair plus possible et ouvert à tous les scénarios.

Se focaliser sur sa stratégie de trading, pas sur les gains

paul tudor jones trading stratégie

Au début, oubliez l’argent. Ne courez pas après, quel que soit votre niveau, et quels que soient vos besoins en termes de revenus.

Concentrez-vous sur l’élaboration de votre plan de trading. Affinez-le avec le temps, trouvez ce qui vous convient. Faites des tests, ne comptez pas les heures. 

Si votre stratégie de fond s’avère bonne, qu’elle vous procure un avantage sur les autres traders en moyenne, que vous la suivez, les résultats viendront d’eux-mêmes. 

Au risque de nous répéter, c’est au final la gestion du risque et des émotions qui feront la différence entre deux traders qui auront des approches similaires. 

Tout cela doit se travailler en synergie. Souvenez-vous que vous êtes votre propre patron, et que tenir un journal de bord sur votre avancement est très important. Vous pouvez tout y noter, et surtout vos erreurs ainsi que vos idées et pistes d’amélioration dès qu’elles vous viennent. 

L’humilité n’est pas manquer d’ambition, bien au contraire. C’est le premier pas de la maîtrise de soi. Vouloir trader est déjà une extraordinaire ambition. Beaucoup en rêvent mais peu franchissent le peu. Et moins encore sauront durer dans cette activité.

Prenez le temps d’apprendre. Un trader pourrait vivre 1000 ans et avoir encore beaucoup à découvrir.

Soyez opiniâtres. Soyez curieux. Soyez patients. Faites des tests pour voir si une stratégie est efficace à long terme, essayez différentes stratégies. Acceptez de faire des erreurs une fois en condition de trading réel, et d’en faire encore. 

Et encore.

Et parfois pire.

Essayez toujours de les corriger. Restez concentrés.

Un jour vous remarquerez que vous en faites moins, que vous vous êtes plus détendu et plus sûr de vous, de vos choix. Vous comprenez parfaitement ce que vous faites, et quel est le risque maximal vous prenez. Vous êtes à l’aise avec votre stratégie et votre gestion de capital. 

Ce n’est qu’une fois que vous êtes détaché que vous saurez que le métier est entré. Contrairement à la croyance populaire, le trader n’est pas un type survolté qui stresse dans tous les sens, c’est un homme ancré dans une gestion raisonnée.

En résumé, apprendre le trading c’est :

1/ Beaucoup se renseigner, lire, s’éduquer, rester à l’écoute

2/ Se chercher en tant que trader

3/ Façonner une stratégie selon ses recherches et ses penchants naturels (d’où l’importance de se connaître)

4/ Accepter de ne pas être parfait, de faire des erreurs mais chercher à s’améliorer

5/ Optimiser sa stratégie au fil du temps mais ne pas la compliquer à l’excès non plus

6/ Comprendre que le processus d’apprentissage ne s’arrête en fait jamais

Cet article par contre s’arrête là.

Merci de l’avoir lu jusqu’au bout.

Des questions ou des commentaires ? N’hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest