Comment vendre à découvert et shorter le Bitcoin et les cryptos : le tuto complet

Tôt ou tard un trader complet doit normalement apprendre à vendre à découvert. En effet, il faut savoir profiter de toutes les opportunités que le marché va vous offrir. 

On peut gagner de l’argent dans toutes les configurations, qu’elles soient haussières, de range ou baissières.

Dans cet article nous allons nous intéresser aux phases de baisse. Nous allons voir ce qu’est en fait une vente une découvert, pour conclure avec un tutoriel qui montrera comment en réaliser un short un sur un exchange, le tout sans risquer de cramer son capital.

Qu'est-ce que la vente à découvert et pourquoi c'est intéressant

Définition de la vente à découvert / short

Vendre le Bitcoin à découvert c’est en général emprunter un certain montant de Bitcoin, pour d’abord le vendre à un certain prix, pour le racheter à un autre prix. La différence de prix entre votre vente à découvert et votre rachat c’est ce que vous aurez gagné ou perdu.

Si vous rachetez plus bas que vous avez vendu, vous remboursez les Bitcoin empruntés, et vous gardez la différence.

Si vous rachetez plus haut que vous avez vendu, vous remboursez les Bitcoins empruntés, et vous payez la différence de votre poche.

Pour schématiser, vendre à découvert c’est s’endetter et s’engager à rembourser.

Pour emprunter, il faudra proposer un collatéral. C’est en quelque sorte un gage de solvabilité. Vous pouvez utiliser vos dollars, euros ou mêmes vos cryptos.

L’utilisation de leviers est possible mais doit se faire selon des pratiques clairement établies (nous verrons ça).

Souvent on entend parler de « short » qui est le terme anglais pour la vente à découvert. Par anglicisme on utilise aussi le terme de « position courte« .

Exemple de l'intérêt de vendre à découvert

Voyons en quoi une vente à découvert est potentiellement intéressante.

Cas 1 : vous ne shortez pas

Imaginons que vous avez 2 Bitcoin.

Vous les vendez à 8000$ l’unité.

Vous avez donc 16 000$ de capital.

Le Bitcoin chute à 7000$, vous achetez à nouveau.

Vous disposez de 2,28 BTC (soit 16 000$ au moment de l’achat).

Cas 2 : vous shortez

Au préalable vous avez bien sûr aussi vendu vos BTC à 8000$.

Mais en plus vous avez vendu à découvert à 8000$ et enfin vous avez couvert votre position à 7000$. 

Vous avez gagné 2000$ (soit 8000-7000 que multiplie 2 BTC).

Votre capital est de 18 000$.

Vous achetez à nouveau (position longue) du Bitcoin. Avec 18 000$ vous pouvez acquérir 2,57 BTC.

Comparons les résultats.

Dans le premier cas, vous avez à l’instant T 16 000 $ et 2,28 BTC.

Dans le second cas, vous disposez de 18 000$ et 2,57 BTC.

Bien sûr rien n’est jamais simple en trading. Si vous loupez votre short, si vous vous faites stopper, vous aurez moins de capital dans le second cas que dans le premier. 

Apprendre le trading est long, souvent frustrant. C’est un métier qui demande un processus d’apprentissage… long. Voyons comment empêcher les drames.

Comment éviter de se faire liquider

La liquidation c’est la banqueroute, la faillite, la clé sous la porte, appelez-ça comme vous voudrez.

Normalement un trader ne doit pas avoir à affronter ce genre de situation. C’est une faute professionnelle.

Pour l’éviter c’est très simple à comprendre, mais il faut une discipline de tous les instants et savoir la maintenir pendant des années.

Il n’est pas rare que des bons traders foutent en l’air en une heure le travail de huit mois ou plus. C’est très douloureux, c’est parfois insupportable, certains jettent l’éponge.

Il faut principalement deux choses, nous les avons déjà traitées dans d’autres articles : une stratégie clairement établie et un money management rigoureux

En résumé, vous devez être capable de définir à l’avance combien vous acceptez de perdre dans le pire des cas.

Ne laissez jamais le marché dicter vos pertes.

Si vous avez besoin d’aide pour placer votre stop-loss, notre article pourra aussi vous aider.

L’avantage du marché crypto est qu’il tourne vingt-quatre heures sur vingt-quatre, sept jours sur sept. Il n’y a pas de gap comme on peut en voir sur les marchés boursiers classiques, qui peuvent effectivement entraîner des situations catastrophiques.

Vous n’avez littéralement aucune raison de vous faire liquider si vous agissez en bon gestionnaire de vos fonds. C’est la priorité avant d’apprendre à shorter, et même avant d’apprendre le trading. 

Nous préférons vous prévenir tout de suite, tous ceux qui ont sauté cette étape se sont fait éclater.

Soit ils ont fini par apprendre le money management, soit ils ont continué à renflouer leur compte et à perdre, soit ils sont passés à autre chose dans leur vie.

Une fois que vous avez compris et intégré ces notions, passons à la phase concrète : comment placer un short sur un exchange.

Tutoriel : comment vendre à découvert le Bitcoin et les cryptos

FTX étant actuellement l’exchange que trois d’entre nous utilisons le plus souvent, nous allons proposer notre exemple avec cette plateforme.

Tous les principes présentés ici sont bien sûr valables sur Binance Futures, Huobi DM, Bitmex ou Bybit.

Nous vous recommandons les plateformes de produits dérivés / Futures dont les frais sont plus faibles que les exchanges de margin trading permettant de shorter directement sur les exchanges au comptant comme Binance ou Bitfinex.

Nous avons par ailleurs créé un classement des plateformes de Futures aux frais les plus bas, si ça peut vous intéresser.

Shorter le Bitcoin ou les cryptos : exemple pratique

Votre interface de trading présente habituellement un espace où poser vos ordres. Sur FTX, cela ressemblera à ça :

interface de trading ftx

En haut à gauche « Buy » permet de prendre une position acheteuse (« long ») ou de couper une position vendeuse.

En cliquant à gauche sur « Sell » vous pourrez prendre une position en vente à découvert (short) ou couper une position acheteuse..

Voyons comment shorter. Vous allez donc cliquer sur « Sell ».

Imaginons que votre stratégie et votre money management vous indiquent une position vendeuse de 0,85 btc à 7600$, avec un stop-loss à 8400$.

Dans la case « price » (prix) vous mettrez 7600$.

Dans la case « amount » (montant) vous mettrez 0,85.

Vous laissez votre ordre en limit order, afin de bénéficier de frais de 0,02% (que vous pouvez encore réduire de 5% en vous inscrivant avec notre lien si vous voulez).

Voilà à quoi ça doit ressembler :

comment shorter bitcoin sur ftx

FTX vous indique votre levier (qui sera ici de 1,20) et le prix auquel vous serez éventuellement liquidé (16963,1$ pour le BTC) mais on va plutôt éviter cette hyptohèse.

Voyons maintenant comment gérer notre risque en plaçant notre stop.

Comment placer son stop après avoir ouvert une position short

Pour placer le stop d’une position vendeuse (short) il faut aller dans l’onglet « BUY ».

Inversement, pour placer le stop d’une position acheteuse (long) il faut aller dans l’onglet « SELL ».

Vous avez différents types de stops. 

Le stop market s’enclenche dès que le stop est touché et votre ordre est vendu directement dans le carnet au plus offrant.

Le stop limit vous donne la possibilité de choisir le stop où votre ordre sera lancé, mais aussi le limit c’est à dire à quel cours vous voulez vendre ou acheter au pire des cas.

Vous pouvez aussi créer un ordre de Take Profit en plus de votre ordre Stop. Si votre stratégie vous donne à l’avance des cours de prises de profit, c’est intéressant. Si vous êtes plutôt en suivi de tendance, vos sorties de positions ne sont pas forcément définies à l’avance. Cela ne vous concerne pas.

Enfin les trailing stop sont des stop qui vont suivre à distance le cours réel. Vous pouvez définir cette distance en $ directement depuis votre interface.

Imaginons que nous préférons placer notre ordre stop en « market ».

En effet le Bitcoin est la crypto la plus liquide, et pour un montant de 0,85 btc il n’y aura pas de problème pour être exécuté ni impact sur le cours.

On va aller dans « BUY ».

Dans « order buy » on choisira « stop market ».

« Trigger price » est le cours qui va activer notre ordre stop, c’est-à-dire 8400$.

Ensuite on clique sur « Reduce Only », ce qui vous permet de clôturer votre position en étant sûr de ne faire aucune erreur. Comme par exemple de mettre un montant trop petit ou trop grand. En choisissant « reduce only » vous vous simplifiez la vie.

Voilà, cliquez sur « BUY ». Votre interface sera remplie ainsi :

placer stop ftx bitcoin short

Votre stop est placé et il est visible plus bas sous « Trigger orders ». Vous pouvez faire de même avec un Take Profit si vous avez une zone de sortie. 

Imaginons qu’elle soit à 6200$. Dans ce cas vous remplirez votre interface ainsi :

Voilà tout est sous contrôle.

Si le Bitcoin touche les 6200$ vous aurez gagné (7600-6200)*0,85 = 1204$.

Si votre stop est touché vous aurez perdu (8400-7600)*0,85 = 680$.

Ce genre de choses doivent s’apprendre mais elles n’ont rien de compliqué. On s’habitue entièrement en quelques semaines, et le processus devient automatique.

Bon courage, si vous avez des questions, les commentaires sont là pour qu’on puisse vous aider (ou sur Twitter sinon on répond en général dans la journée).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest