Cryptonaute 2.0 : le site vendu à des rats illettrés

C’est le comtpe Twitter de la communauté CryptoFR qui a alerté sur une chose qui arrive trop souvent sur les sites d’infos crypto, la promotion rémunérée et sans vergogne d’énormes scams.

Voilà le tweet en question :

Un type intervient en commentaire pour dire que le site Cryptonaute a été vendu. Forcément, on a envie d’aller voir à quoi ça ressemble maintenant Cryptonaute.

Une petite pub pour commencer

On voit les premiers titres légèrement malaisants, on scrolle, on tombe direct sur cette pub à droite…

C’est quoi cette merde ? J’ai pas envie de m’inspirer d’une ICO. Je suis pas Christophe Rocancourt, je veux pas voler les économies des gens. Ensuite on dit une ICO, pas un ICO. Troisièmement, les ICO c’était en 2017. Et « rejoignez » ça se dit pas tout seul. Je clique quand même, pour voir ce qu’ils vendent.

 

cryptonaute scam
C'est une pub cryptonaute, c'est pas la notre hein

Je tombe sur le projet « student coin », qui mélange les mots defi, nft, blockchain, digital, qui annonce être soutenu par les étudiants (tous apparemment) et qui est en fait un shitcoin sur Uniswap qui va finir en rug pull ou mort interminable. 

Le tout sur un template WordPress avec des jolies couleurs et des vagues. Merci pour l’inspiration.

Bon, on a l’habitude des publicités idiotes pour des projets pourris. Voyons le dernier article publié.

Un article sur Dogecoin par Cryptonaute en 2021, ça donne quoi ?

 

Le titre de l’article est « Dogecoin peut-il vraiment monter jusqu’au ciel ? »

Première phrase :

« Né d’une blague, le projet Dogecoin est aujourd’hui parmi les plus prometteurs dans l’univers des monnaies virtuelles »

Putain Dogecoin est subitement devenu prometteur, il se passe quoi ? Je suis sûr qu’on va apprendre que Musk va utiliser le Doge sur Mars dans dix ans. L’article continue, il propose de répondre à une question que personne ne se pose, à savoir si Doge a de réels fondamentaux ou non. Même les fondateurs de Dogecoin ne se la posent pas.

On passera également sur le terme de « monnaie virtuelle » qui n’a aucun sens. En tout cas en une phrase, le potentiel de conneries débitées est assez prometteur.

Alors Doge monnaie SpaceX ou quoi ?

Avant même de répondre et de donner un élément de réflexion, Cryptonaute nous lâche un bouton avec lien d’affiliation qui ordonne un peu brutalement « acheter Dogecoin ».

Ok pourquoi pas, c’est le jeu. Ils ont le droit de vouloir gagner un peu d’argent avec leur site. Voyons sur quelle plateforme Cryptonaute veut nous faire entrer dans le ponzi Doge.

Le lien renvoie vers un exchange appelé Libertex dont je n’ai jamais entendu parler et qui inspire peu confiance niveau interface. Il ressemble à un Etoro-like à base de techniques de truands. Merci mais je vais pas m’inscrire.

J’ai encore rien lu, ils ont déjà voulu m’arnaquer deux fois. Je continue quand même, on sait jamais.

Encore une question originale

L’article se poursuit avec le sous-titre suivant :

« Un concurrent sérieux au Bitcoin ? »

L’auteur enfonce gentiment des portes ouvertes dans des phrases maladroites. Jusqu’à un premier petit sommet de n’importe quoi :

« Seule ombre au tableau pour Dogecoin, sa capacité à valider un plus grand nombre de transactions à la seconde que BTC. Et de générer de facto des frais de transaction beaucoup moins importants. »

Ah forcément là on tient un argument irréfutable. Dogecoin est meilleur sur les transactions par seconde que le Bitcoin (quel projet ne l’est pas d’ailleurs) et est moins cher (quel projet ne l’est pas), ce qui est apparemment un problème selon le segpa le mec qui a écrit ça.

Ca valait vraiment la peine de nous faire chier à lire depuis une minute. 

Le niveau intellectuel qui dump subitement

C’est un cirque ensuite.

« Le fait qu’il soit aussi listé sur des plateformes en ligne comme Libertex fait de Dogecoin un moyen de spéculation par excellence. Il s’agit aussi d’un moyen de paiement de plus en plus crédible. »

Mais bande de bâtards, dix lignes plus haut vous dites que Doge n’est littéralement utilisé nulle part. Pourquoi vous me dites qu’il est devenu crédible maintenant ? Mettez-vous d’accord avant d’écrire quelque chose. Et deuxièmement, d’où un listing sur Libertex donne à un actif un niveau d’excellence en termes spéculatifs ? Qu’est-ce que vous racontez ?  

Ah ça se calme, ils disent qu’il faut faire attention. Maintenant qu’ils ont excité le chaland, ils se dédouanent déjà parce qu’ils savent que ce brave con de newbie de TikTok qui se prend pour un investisseur en lisant un article sur un site d’actualité d’élite va perdre du fric. Ils le disent dans un français de merde, on devine ce qu’ils veulent dire plus qu’autre chose. Exemple :

« Il est primordial de juger des phases haussières et baissières, indépendamment de la proposition de valeur du projet. »

Traduction : dogecoin = pump&dump. On voulait juste placer un lien d’affil pour une plateforme de mafieux en racontant n’importe quoi sur Doge parce qu’on est des rats sans âme.

En résumé, Cryptonaute est à éviter

En résumé, le premier article qu’ils nous jettent dessus sur l’accueil est déjà une catastrophe industrielle en termes de contenu. On dirait Sanofi qui prépare un vaccin anti-covid.

Je pourrais continuer à troller chaque article mais en fait je vais mourir un jour. Donc je vais faire autre chose maintenant. Supprimez Cryptonaute de vos écrans. Prévenez les nouveaux s’ils vous demandent quels sites sont bons. 

Cryptonaute a été racheté en partie pour son bon référencement Google, donc c’est assez dangereux.

On est tous là pour faire du fric à la régulière avec les cryptos, mais ce que fait Cryptonaute depuis son rachat c’est se foutre de la gueule du monde, ou pire promouvoir régulièrement des arnaques.

 

Pour aller plus loin sur le sujet, je vous propose une vidéo de la nouvelle chaine YouTube de Faune, qu’on voit par ailleurs rôder sur le premier forum finance de France. Sa vidéo explore le sujet des conflits d’intérêts et des problèmes inextricables (au mieux) que posent les articles sponsorisés. 

 

Pin It on Pinterest