Holochain accusé d’utiliser les fonds de l’ICO pour un club de bondage

Le célèbre forum 4chan a relayé l’information ce dimanche selon laquelle la CEO de Holochain était une fan de pratiques assez spéciales utilisant des cordes. L’équipe d’Holochain a dû se défendre d’avoir utilisé des fonds pour le développement d’un studio de bondage.

Comment cette accusation de détournement a commencé

Des membres du forum 4chan ont découvert que Mary Camacho, CEO d’Holochain, était également propriétaire du Studio Friction. Celui-ci se présente comme le « centre des arts de la corde et des arts aériens de Denver ». Les photos du site officiel ne laissent pas trop de doute, c’est un lieu de bondage.

Il n’en fallait pas plus pour que des accusations commencent à tomber. Certains semblaient déjà ne plus douter d’avoir prouvé qu’Holochain était à court de ressources financières parce qu’ils avaient utilisé les fonds des investisseurs pour monter ce studio.

Pourquoi l’accusation de détournement des fonds de l’ICO par Holochain ne tient pas

holochain-accusation-ico-détournement

4chan est encore allé très vite en mesure sur le cas Holochain

Comme souvent, les accusations et les charges venues des tréfonds d’Internet se révèlent vite être n’importe quoi. Le studio de bondage avait levé un peu plus de 10 000 dollars en septembre 2017, via Indiegogo, une plateforme de crowdfunding.

Or, Holochain a lancé son projet en janvier 2018. Et son ICO s’est achevée en avril 2018. Le studio était déjà en place à ce moment-là. Bien évidemment, cela peut ne pas empêcher des détournements, mais ce serait complètement improbable d’imaginer que cela ait pu avoir lieu.

Dans sa très grande majorité, la communauté Holochain a apporté son soutien à Mary Camacho. Il n’y a pas eu d’impact sur le cours non plus.

Pin It on Pinterest