Trader les Options : Guide Complet et exchanges crypto de trading d’options

Les options sont un outil financier qui offrent aux investisseurs la possibilité de spéculer sur les mouvements de prix des actifs sous-jacents, tels que les actions, les devises ou les matières premières.

Cet outil existe également pour les cryptos, nous y reviendrons avec un exemple pratique, et les exchanges qui les proposent.

Il existe deux types d’options : les options d’achat (appelées « calls« ) et les options de vente (appelées « puts« ).

Les options : calls et puts

Une option call donne à son propriétaire le droit d’acheter l’actif sous-jacent à un prix déterminé à l’avance (appelé prix d’exercice ou strike price). Ainsi, si le prix de l’actif augmente, le propriétaire de l’option call peut l’acheter à un prix inférieur au prix du marché et réaliser une plus-value.

À l’inverse, si le prix de l’actif baisse, l’option call ne vaut rien et le propriétaire ne subit pas de perte.

Une option put, quant à elle, donne à son propriétaire le droit de vendre l’actif sous-jacent à un prix déterminé à l’avance. Si le prix de l’actif baisse, le propriétaire de l’option put peut le vendre à un prix supérieur au prix du marché et réaliser une plus-value.

À l’inverse, si le prix de l’actif augmente, l’option put ne vaut rien et le propriétaire ne subit pas de perte.

Il existe une infinité de stratégies et de possibilités une fois que l’on maîtrise les options. En effet, on peut acheter ou vendre des options call ou put, combiner différentes options pour créer des stratégies plus complexes, telles que les spreads ou les straddles, ou encore utiliser des options pour couvrir une position existante.

Pourquoi il faut FUIR les options binaires

Les options binaires sont un produit financier extrêmement risqué qui doit être évité à tout prix.

Leur principal problème est qu’elles sont très simples à comprendre, mais extrêmement difficiles à maîtriser.

Les options binaires sont souvent utilisées par des courtiers peu scrupuleux pour tromper les investisseurs inexpérimentés.

En raison de leur nature hautement spéculative, les options binaires peuvent causer des pertes considérables en un rien de temps.

Il est préférable de s’éloigner des options binaires et de se concentrer sur des produits financiers plus fiables.

Les options : américaines et européennes

Il existe deux types d’options : les options américaines et les options européennes. Ces deux types d’options diffèrent principalement par leur moment d’exercice.

Une option américaine peut être exercée à tout moment tout au long de la durée de vie de l’option, tandis qu’une option européenne ne peut être exercée qu’à l’échéance. Cette différence a des conséquences importantes pour les acheteurs et les vendeurs d’options.

Prenons l’exemple d’un acheteur d’une option call américaine. Cette option lui donne le droit d’acheter l’actif sous-jacent à un prix déterminé à l’avance (appelé prix d’exercice ou strike price). Si le prix de l’actif augmente, l’acheteur peut alors exercer son option et acheter l’actif sous-jacent à un prix inférieur au prix du marché, réalisant ainsi une plus-value.

Il peut également choisir de ne pas exercer son option si le prix de l’actif ne lui convient pas. Avec une option américaine, l’acheteur a donc plus de flexibilité et de contrôle sur son investissement.

Pour le vendeur d’une option call américaine, cela signifie qu’il peut se faire exercer à tout moment. Il est donc obligé de vendre l’actif sous-jacent à l’acheteur de l’option si celui-ci choisit de l’exercer. Cela peut entraîner des risques pour le vendeur, qui doit être prêt à vendre l’actif sous-jacent à tout moment.

En revanche, pour une option européenne, l’acheteur ne peut exercer son option qu’à l’échéance. Il a donc moins de flexibilité et de contrôle sur son investissement. Le vendeur, quant à lui, peut passer des nuits calmes sans risquer de se voir exercer l’option jusqu’à l’échéance.

Il est important de noter que la différence entre les options américaines et européennes ne se limite pas à leur moment d’exercice, il existe aussi des différences sur les règles de cotation, la manière dont les options sont gérées, les règles fiscales, et les règles de marché. Il est donc important de bien comprendre les caractéristiques de chaque type d’options avant de les utiliser dans une stratégie d’investissement.

Attention à la livraison selon le sous-jacent de votre option

Les options sont un outil financier qui offrent aux investisseurs la possibilité d’intervenir sur différents types de sous-jacents tels que les actions, les ETF, les indices, les matières premières, etc.

Selon le sous-jacent utilisé, la livraison ou le paiement à l’exercice peut varier.

Par exemple, pour les actions, la livraison se fait en actions, tandis que pour les indices, elle se fait en cash. Il est donc crucial de bien connaître le sous-jacent utilisé pour éviter de mettre son capital en danger.

Chaque contrat d’option est déterminé par un prix d’exercice fixé à l’avance, appelé Strike. C’est le prix auquel le sous-jacent sera échangé si l’option est exercée.

Toutes les options ont une durée de vie limitée dans le temps, appelée échéance. Cette durée peut varier considérablement selon les sous-jacents. En général, plus les sous-jacents sont liquides, plus les options ont des échéances variées, mais ce n’est pas une règle absolue.

Pensez à vérifier la durée de vie de l’option avant de l’utiliser dans une stratégie d’investissement.

Cas pratique : exemple du trading d'options sur le Bitcoin

Prenons le cas du Bitcoin, dont le cours est de 23000 dollars.

Supposons que vous avez 5000$ sur votre compte de trading.

Premier scénario :

Vous pensez que d’ici un mois le Bitcoin va monter au dessus de 23500$, vous achetez 0.2 Bitcoin soit un montant mis sur le marché de 4600$ et un effet de levier de 4600/5000 soit 0.92.

1/ Vous avez raison, et le Bitcoin monte jusqu’à 24000$, bravo vous venez de gagner 5400$.

2/ Vous avez tort et le Bitcoin dégringole jusqu’à 22000$, vous perdez 4600$ et vous êtes ruiné.

Second scénario :

Cette fois, au lieu de faire courir le risque de perte totale à votre capital, vous achetez dix options call pour le Bitcoin d’échéance 29 Mars , de strike 23500$, et de prime 73$. On revient à notre exemple, notre achat de call coutera 10*73$ soit 730$ versé au marché (à un vendeur).

1/ vous avez raison et le Bitcoin monte jusqu’à 24000$ à l’échéance, et le 29 mars, vous décidez d’exercer votre option.

Concrètement, le vendeur se porte acquéreur de 0.2 Bitcoin à 23500$ alors que le cours est à 24000$, il perd 2500$ qui vont dans votre poche.

2/ Vous avez tort; le cours descend en dessous de 23500$ à l’échéance, et le vendeur garde la prime, soit 730$. Ces 730$ constituent votre perte maximale. Le cours du Bitcoin peut descendre jusqu’à 20000$, vous ne perdrez que 730$.

Les options sont un outil intéressant de gestion du risque dans le sens où vous êtes en mesure de gérer votre perte maximale.

Sur quel exchange trader les options cryptos / Bitcoin ?

Au cours des dernières années, les exchanges crypto ont proposé des produits dérivés / options de plus en plus adaptés aux traders expérimentés.

Trois exchanges sortent actuellement du lot pour trader les options.

Les options sur Bybit

Bybit propose actuellement des options sur le Bitcoin, Ethereum et Solana. Ils sont réglés en USDC.

On peut choisir la date d’expiration parmi une dizaine de possiblités.

Les frais de trading des options sur Bybit sont de 0,03%.

Les options sur OKX

OKX propose actuellement des options sur le Bitcoin et Ethereum. Ils sont réglés en cryptomonnaies.

On peut choisir la date d’expiration parmi une dizaine de possibilités.

Les frais de trading des options sur OKX sont de 0,02% en maker et 0,03% en taker.

Pour information OKX propose un compte démo intégré.

Les options sur Deribit

Deribit propose actuellement des options sur le Bitcoin et Ethereum. Ils sont réglés en stablecoin.

On peut choisir la date d’expiration parmi une dizaine de possibilités.

Les frais de trading des options sur Deribit sont de 0,03%, ou 0.0003 BTC pour le BTC (ou 0.0003 ETH pour l’ETH). Les frais ne dépassent jamais 12,5% du prix des options dans tous les cas. Oui, on a vu plus simple…

Pin It on Pinterest